Télécharger le glossaire 
Format .pdf, 19 p

 

A-EF-JK-OP-TV-Z

 

Anglais, ou Sanskrit (Skt), ou Tibétain (Tib) Français Définition

A

Abhidharma (skt)

Abhidharma Une des Trois Corbeilles (Tripitaka) du canon bouddhique, les deux autres étant celles du Vinaya et des Soutras. Analyse philosophique et psychologique systématisée de l’existence qui constitue la base des systèmes de vues philosophiques et de l’entraînement de l’esprit dans le bouddhisme.

affliction

Perturbation mentale, facteur perturbateur, émotion perturbatrice Obscurcissement qui voile la nature essentiellement pure de l’esprit, ce qui le rend responsable de la souffrance et de l’insatisfaction. Le facteur perturbateur principal est l’ignorance, à partir de laquelle naissent le désir-attachement, la haine-aversion, la jalousie et tous les autres facteurs perturbateurs.

aggregates

Agrégats, skandha (skt) Les cinq éléments psycho-physiques dont l’assemblage constitue un être. Ce sont la forme, la sensation, l’identification (ou discrimination), les facteurs composés (ou formations volitionnelles) et la conscience.

Arhat (skt)

Arhat Littéralement : destructeur de l’ennemi. Personne qui a détruit son ennemi intérieur, les perturbations mentales, et atteint la libération de l’existence cyclique.

Arya (skt)

Arya Littéralement : être noble. Celui qui a réalisé la sagesse de la vacuité.

Asanga, arya

Arya Asanga Philosophe bouddhiste indien, né environ 900 ans après la mort du Bouddha Shakyamouni, qui fonda l’école philosophique bouddhique Chittamatra. Il reçut directement du Bouddha Maitréya la lignée vaste, ou de la méthode, des enseignements du Bouddha Shakyamouni.

Atisha Dipamkara Shrijnana (982-1054)

Atisha Dipamkara Shrijnana Grand maître indien qui fut le premier à élaborer les enseignements du lamrim quand il vint au Tibet en 1042.

Avalokiteshvara (skt)

Avalokitéshvara(En tibétain : Tchènrézi) Le bouddha de la compassion. Déité de méditation masculine incarnant la compassion pleinement éveillée.

B

Bardo (tib)

Bardo, état intermédiaire Voir la rubrique Intermediate state

Bhagavan (skt)

Bhagavan Epithète pour un bouddha ; traduit parfois par Seigneur, ou Bienheureux. Etre qui a eu raison de toutes les souillures (mentales), possède toutes les qualités et a transcendé le monde.

Bhumi (skt)

Bhoumi/terre, ou niveau Terme qui fait référence aux dix terres des bodhisattvas.

Bodhichitta (skt)

Bodhicitta/esprit d’éveil Intention altruiste, ou résolution, d’atteindre l’éveil dans le seul but d’éveiller tous les êtres ; attitude mentale qui caractérise le grand véhicule. Ce cœur totalement ouvert est ce qui motive le bodhisattva.

Bodhisattva (skt)

Bodhisattva/héros pour l’éveil Adepte du mahayana dont toute la pratique spirituelle vise à réaliser l’état de bouddha pour le bien de tous les êtres.

Bodhisattvayana (skt)

Véhicule des bodhisattvas Voir la rubrique Paramitayana

Buddha (skt)

Bouddha Etre pleinement éveillé. Il a éliminé tous les obscurcissements recouvrant son esprit et porté à leur perfection toutes les qualités. Le Bouddha est le premier des Trois Rares et Sublimes (les Trois Joyaux du refuge). Voir aussi la rubrique Enlightenment.

Buddha nature

Nature de bouddha Nature de claire lumière de l’esprit que possèdent tous les êtres dotés de conscience. Potentiel permettant à tous les êtres d’atteindre l’éveil par l’élimination des deux types de voiles, les entraves à la libération et les voiles à l’omniscience. Voir aussi la rubrique obscurations.

Buddhahood

Bouddhéité Voir la rubrique Enlightenment

Buddhist

Bouddhiste Personne qui a pris refuge dans les Trois Rares et Sublimes, le Bouddha, le Dharma et la Sangha, et qui accepte la vision philosophique du monde résumée dans les « quatre sceaux » : tous les phénomènes composés sont impermanents, tous les phénomènes contaminés sont de la nature de la souffrance, toutes choses et événements sont dénués d’existence propre, et le nirvana est paix véritable.

C

Calm abiding

Calme mental Voir la rubrique Shamatha (skt)

Central channel

Canal central Voir la rubrique Shushuma (skt)

Compassion

Compassion Souhait que tous les êtres soient libérés de leur souffrance mentale et physique. Préliminaire au développement de la bodhicitta, la compassion est symbolisée par la déité de méditation, Avalokitéshvara (Tchènrézi), dont le mantra est : Om mani padmé houm.

Consciousness

Conscience Voir la rubrique Mind

Cyclic existence

Existence cyclique Voir la rubrique Samsara (skt)

D

Defilement

Souillure mentale Voir la rubrique Delusion

Delusion

Tromperie, mensonge, leurre Autre manière de désigner les perturbations mentales. Ce leurre est ce qui voile la nature essentiellement pure de l’esprit et, par là même, est responsable de la souffrance et de l’insatisfaction. Voir la rubrique affliction.

Dependent origination, or arising

Production en dépendance Appelée aussi origine interdépendante. En général, les phénomènes apparaissent en dépendance de causes et de conditions et sont donc vides d’existence inhérente. Ils ne sont pas auto-existants parce qu’ils sont des productions dépendantes. Voir aussi la rubrique Twelve links.

Dharma (skt)

Dharma Enseignements spirituels, particulièrement ceux du Bouddha Shakyamouni. Littéralement, « ce qui nous protège de la souffrance ». Le terme tibétain a la connotation de « changer », ou « opérer une transformation ». C’est le second des Trois Rares et Sublimes (les Joyaux du refuge).

Dharmakaya (skt)

Dharmakaya, corps de vérité, ou de la loi Un des trois (ou quatre) corps (kayas) d’un bouddha. Esprit omniscient d’un bouddha qui pénètre tous les phénomènes.

Dualistic view

Vue dualiste Vue, ou conception, ignorante de l’esprit non éveillé selon laquelle toutes choses sont concues à tort comme ayant une existence en soi. Pour cette conception dualiste, l’apparence d’un objet se confond avec l’image erronée de son existence indépendante, ou de son auto-existence, ce qui entraîne dans son sillage d’autres vues dualistes concernant le sujet et l’objet, moi et autrui, ceci et cela, etc.

E

Ego

égo Conception erronée du soi ; croyance fausse que « je suis autoexistant ». Ignorance fondamentale qui nous fait tourner en rond dans l’existence cyclique depuis des temps sans commencement.

Ego-grasping

Saisie du soi La compulsion ignorante de se considérer soi-même, ou le Je, comme permanent, autoexistant et indépendant de tout autre phénomène.

Empowerment

Transmission de pouvoir Voir la rubrique Initiation

Emptiness

Vacuité Absence de toute forme d’idée fausse à propos de la manière dont les choses existent ; plus particulièrement, l’absence d’auto-existence indépendante apparente des phénomènes. Synonyme de « vide ».

Enlightenment

Eveil Eveil complet, bouddhéité. C’est le but ultime de la pratique bouddhique, atteint quand toutes les limitations ont été éliminées de l’esprit et le potentiel de l’être a été complètement et parfaitement réalisé. Etat caractérisé par une compassion, une sagesse et une habileté infinies.

Equanimity

Equanimité, impartialité Attitude dénuée de la discrimination coutumière des êtres entre amis, ennemis et étrangers, résultant de la réalisation que tous les êtres dotés de conscience sont égaux en ce que tous aspirent au bonheur et rejettent la souffrance et que, depuis des temps sans commencement, ils ont tous eu les uns avec les autres toutes les formes de liens possibles (père, mère, enfant, époux, etc.). Cette attitude impartiale constitue la base indispensable pour le développement du grand amour, de la grande compassion et de la bodhicitta.

F

Five heinous crimes

Cinq crimes abominables, ou cinq actions à rétribution immédiate Ces cinq actions sont si lourdes qu’elles entraînent une renaissance dans les enfers « immédiatement », c’est-à-dire dans la vie suivante sans autre renaissance entre les deux. Pour cette raison, on les appelle aussi parfois « karmas négatifs ininterrompus ». Ce sont : tuer sa mère, tuer son père, tuer un arhat, faire couler le sang d’un bouddha dans l’intention de lui nuire, créer un schisme dans la Sangha.

Five paths

Cinq chemins Ces chemins sont ceux que les êtres parcourent dans leur progression vers la libération et l’éveil. Ce sont les chemins de l’accumulation, de la préparation, de la vision, de la méditation et de l’au-delà de l’apprentissage.

Four Noble Truths

Quatre nobles vérités Thème du premier tour de la roue du Dharma par le Bouddha (son premier enseignement). Ce sont les vérités de la souffrance, de l’origine de la souffrance, de la cessation de la souffrance, et du chemin menant à la cessation de la souffrance, telles qu’elles sont perçues par un arya (être noble).

Four Seals of Buddhism

Quatre sceaux du bouddhisme Voir la rubrique Buddhist

G

Gelug (tib)

Guélouk « L’ordre des vertueux ». Une des quatre écoles du bouddhisme tibétain fondée par Lama Tsongkhapa au début du 15e siècle, et la plus récente. S’est développée à partir de l’école Kadam créée par Atisha et Dromteunpa. Voir les rubriques Nyingma, Kagyü et Sakya.

Graduated path

Voie graduée Voir la rubrique Lamrim

Great vehicle

Grand véhicule Voir la rubrique Mahayana

Guru (skt), Lama (tib.)

Maître, guide spirituel, ami spirituel Guide ou enseignant spirituel. Celui qui montre à un disciple la voie vers la libération et l’éveil. Littéralement « lourd », c’est-à-dire lourd de sa connaissance du Dharma. Dans la pratique du tantra, on considère le maître spirituel comme inséparable de la déité de méditation et des Trois Rares et Sublimes de refuge. Voir aussi la rubrique Root guru.

H

Hearer

Auditeur Pratiquant du hinayana qui s’efforce d’atteindre le nirvana sur la base de l’écoute des enseignements dispensés par un maître. Voir la rubrique Solitary realizer.

Hearer vehicle

Véhicule des auditeurs Voir la rubrique Shravakayana (skt)

Hinayana (skt)

Hinayana Littéralement, petit véhicule, ou véhicule inférieur. Une des deux divisions générales du bouddhisme. La motivation qui pousse les pratiquants du hinayana à suivre la voie du Dharma est principalement leur aspiration intense à la libération personnelle de l’existence conditionnée, ou samsara. On distingue deux types de pratiquants du hinayana : les auditeurs et les réalisateurs solitaires. Voir les rubriques Mahayana et aussi Theravada.

I

Ignorance

Ignorance Littéralement, « ne pas voir » ce qui existe, ou la façon dont les choses existent. Fondamentalement on distingue deux types d’ignorance : l’ignorance du karma et l’ignorance de la vérité ultime. C’est le facteur perturbateur fondamental d’où surgissent tous les autres. Le premier des douze liens de production dépendante.

Impermanence

Impermanence Ou non-permanence. Caractère transitoire de toute forme d’existence au niveau grossier et subtil. Au moment où les choses et les événements viennent à exister, leur désintégration a déjà commencé.

Inherent (or intrinsic) existence

Existence inhérente (ou intrinsèque) Ce dont les phénomènes sont vides ; l’objet de négation, ou de réfutation. Pour l’ignorance, les phénomènes paraissent exister indépendamment, de et par eux-mêmes, de manière inhérente. Voir la rubrique Emptiness.

Initiation

Initiation Transmission reçue d’un maître tantrique permettant à un disciple de s’engager dans les pratiques d’une déité de méditation particulière. On parle aussi de transmission de pouvoir.

Insight meditation

Méditation de vue profonde Méditation principale pratiquée dans la tradition théravada, se fondant sur les enseignements du Bouddha sur les quatre fondements de l’attention (ou pleine conscience). On l’appelle aussi méditation de pleine conscience. Dans la tradition mahayana, le mot sanskrit « vipashyana » a une connotation différente. Il correspond à l’analyse du véritable mode d’existence des choses et à la familiarisation avec cette vue juste, utilisée pour développer la sagesse de la vacuité.

Intermediate state

Etat intermédiaire Etat entre la mort et la renaissance (en tib. bardo).

K

Kadam (tib)

Kadam Ordre, ou école, du bouddhisme tibétain fondé au 11e siècle par Atisha, Dromteunpa et leurs disciples, les « guéshés kadampas ». Cette école des kadampas a donné naissance ensuite à l’école guélouk.

Kagyü (tib)

Kagyou Ordre, ou école, du bouddhisme tibétain fondé au 11e siècle par Marpa, Milarépa, Gampopa et leurs disciples. Une des quatre écoles principales du bouddhisme tibétain. Voir les rubriques Nyingma, Sakya et Gelug.

Kangyur (tib)

Kangyour Partie du canon tibétain où sont rassemblés les soutras et les tantras. Littéralement « traduction de la parole (du Bouddha) ». Le Kangyour compte 108 volumes.

Karma (skt)

Karma Littéralement, action. Fonctionnement des causes et des effets, selon lequel les actions positives (vertueuses) produisent le bonheur et les actions négatives (non vertueuses) produisent la souffrance.

Kaya (skt)

Kaya Corps. Ce terme est le plus souvent utilisé dans le contexte d’un être éveillé et de ses deux, trois ou quatre corps, selon la manière dont ils sont présentés. Deux corps : corps de forme et corps de vérité, ou de la loi (roupakaya et dharmakaya). Trois corps : d’émanation, de jouissance et de vérité (nirmanakaya, sambhogakaya, dharmakaya). Quatre corps : les trois premiers, plus le corps de la loi de nature (svabhavakaya) qui représente la nature des trois autres corps et l’unification du corps de la loi et du corps de forme.

Klesha (skt)

Klésha Voir la rubrique delusion

L

Lamrim (tib)

Lamrim Voie graduée. Présentation des enseignements du Bouddha Shakyamouni sous une forme adaptée à l’entraînement par étapes d’un disciple. Voir aussi les rubriques Atisha et Three principal aspects of the path.

Lama (tib)

Lama Voir la rubrique Guru

Lesser vehicle

Véhicule inférieur Voir la rubrique Hinayana

Liberation

Libération Etat de complète liberté par rapport au samsara. Objectif d’un pratiquant recherchant à se libérer lui-même de la souffrance (voir aussi la rubrique Hinayana). L’expression « nirvana inférieur » fait référence à cet état de libération individuelle, tandis que « nirvana supérieur » se rapporte à la réalisation suprême de l’éveil complet de la bouddhéité. Le nirvana naturel (Tib. : rang-chine nyang-dè) est la nature fondamentalement pure de la réalité, dans laquelle toutes choses et événements sont dénués de toute réalité inhérente, intrinsèque ou indépendante.

Lo-jong (tib)

Lo-djong Voir la rubrique Mind transformation

Lotus posture

Posture du lotus Voir la rubrique Posture du vajra

M

Madhyamaka (skt)

Madhyamaka Ecole philosophique bouddhique de la Voie du Milieu. Système d’analyse fondé par Nagarjouna sur la base des soutras de la Prajnaparamita du Bouddha Shakyamouni et considéré comme la présentation suprême de la sagesse de la vacuité. Cette vue soutient que tous les phénomènes sont des productions dépendantes et évite par là même les pièges des vues extrêmes de l’auto-existence et de la non-existence, autrement dit de l’éternalisme et du nihilisme.

Madhyamika (skt)

Madhyamika Tenant de l’école Madhymaka.

Mahamudra (skt)

Mahamoudra Le grand sceau. Profond système de méditation sur l’esprit et la nature ultime de la réalité.

Mahayana (skt)

Mahayana Littéralement, le grand véhicule. L’une des deux divisions générales du bouddhisme. La motivation qui pousse les pratiquants du mahayana à suivre la voie du Dharma est principalement leur souhait intense que tous les êtres qui ont été nos mères soient libérés de l’existence conditionnée, ou samsara, et celui d’atteindre l’éveil complet de la bouddhéité. Le mahayana comprend le paramitayana (soutrayana) et le vajrayana (tantrayana, ou mantrayana). Voir la rubrique Hinayana.

Maitreya (skt)

Maitréya Après le Bouddha Shakyamouni, cinquième des mille bouddhas de cette ère fortunée qui descendra pour mettre en mouvement la roue du Dharma. Résidant actuellement dans la terre pure de Toushita (tib. Gandèn), il est le détenteur de la lignée de la méthode des enseignements du Bouddha Shakyamouni qu’il transmit par visions à Asanga.

Mandala (skt)

Mandala Diagramme circulaire symbolisant l’univers tout entier. Résidence d’une déité de méditation.

Manjushri (skt)

Manjoushri Bodhisattva (ou bouddha) de la sagesse. Détenteur de la lignée de la sagesse des enseignements du Bouddha Shakyamouni, qu’il transmit à Nagarjouna.

Mantra (skt)

Mantra Littéralement, protection de l’esprit. Les mantras sont des syllabes sanskrites, généralement récités dans le contexte de la pratique d’une déité de méditation particulière, qui incarnent les qualités de la déité avec laquelle ils sont associés.

Mara (skt)

Mara Personnification des perturbations mentales qui nous détournent de la pratique du Dharma. Ce que les bouddhistes pourraient appeler « le diable ». Le Bouddha Shakyamouni en triompha sous l’arbre de la bodhi dans son dernier combat pour atteindre l’éveil.

Meditation

Méditation Familiarisation de l’esprit avec un objet vertueux. On distingue deux sortes de méditation, analytique ou stabilisatrice (ou de placement).

Merit

Mérite(s) Empreintes positives laissées sur l’esprit par des actions vertueuses en rapport avec le Dharma. C’est la cause principale du bonheur.

Middle Way

Voie du Milieu Vue présentée par le Bouddha Shakyamouni dans les soutras de la Prajnaparamita et élucidée par Nagarjouna, selon laquelle tous les phénomènes sont des productions dépendantes, évitant ainsi les deux vues extrêmes de l’éternalisme et du nihilisme. Voir la rubrique Madhyamaka.

Middle Way School

Ecole de la Voie du Milieu Voir la rubrique Madhyamaka

Milarepa (1040-1123)

Milarépa Grand yogi du Tibet, qui atteignit l’éveil en une seule vie sous la tutelle de son maître, Marpa, qui était un contemporain d’Atisha. Un des pères fondateurs de l’école Kagyou.

Mind

Esprit Synonyme de conscience ; c’est la faculté qui nous donne la capacité de ressentir, ou de faire l’expérience de, tout ce que nous vivons. Défini comme ce qui est « clair et connaissant ». Entité dépourvue de forme qui a la capacité de percevoir les objets. On divise l’esprit en six consciences principales et cinquante-et-une fonctions cognitives (facteurs mentaux).

Mind transformation

Transformation, ou entraînement, de l’esprit Type d’enseignement qui explique comment opérer une transformation de l’esprit de chérissement de soi en un esprit de chérissement d’autrui, ce qui débouche finalement sur le développement de la bodhicitta.

N

Nagarjuna

Nagarjouna Philosophe bouddhiste indien qui naquit environ 400 ans après la mort du Bouddha Shakyamouni et qui, selon certains, aurait vécu 600 années. Il est le fondateur de l’école Madhyamaka de philosophie bouddhique.

Nihilism

Nihilisme Doctrine selon laquelle rien n’existe. Par exemple les causes et les effets des actions n’existent pas, ni les vies passées et futures.

Nihilist

Nihiliste Dans le contexte des enseignements bouddhiques, quelqu’un qui, entendant parler de la vacuité, arriverait à la conclusion erronée que rien n’existe, par exemple que les causes et les effets des actions n’existent pas, ni les vies passées et futures.

Nirmanakaya (skt)

Nirmanakaya Corps d’émanation suprême d’un bouddha. Un des trois (ou quatre) corps (kayas) d’un bouddha. Ce kaya est relié au corps de forme d’un bouddha qui se manifeste dans le monde pour aider les autres.

Nirvana (skt)

Nirvana Voir la rubrique Liberation

Nyingma (tib)

Nyingma Ecole du bouddhisme tibétain la plus ancienne, dont les enseignements remontent à l’époque de Padmasambhava, maître tantrique indien du 8e siècle, invité au Tibet par le roi Trisong Détsèn pour écarter toute interférence à l’établissement du bouddhisme au Tibet.

O

Object of negation, or refutation

Objet de négation, ou de réfutation Ce qui est conçu, ou perçu, par une conscience qui appréhende l’existence véritable : l’apparence d’existence inhérente.

Obscurations, obstructions

Obscurcissements, voiles Interférences grossières (voir aussi la rubrique delusion) qui font obstacle à la libération du samsara, et interférences subtiles qui font obstacle à l’omniscience.

P

Pandit (skt)

Pandit Erudit, lettré

Paramita (skt)

Paramita Voir la rubrique Six perfections

Paramitayana (skt)

Paramitayana Véhicule des perfections, le premier des deux chemins du mahayana. C’est la voie graduée vers l’éveil parcourue par les bodhisattvas pratiquant les six perfections (générosité, éthique, patience, effort joyeux, concentration et sagesse) tout au long des dix terres (bhoumi) des bodhisattvas au cours d’ères cosmiques incalculables de renaissance dans le samsara pour le bien de tous les êtres. Aussi appelé soutrayana ou bodhisattvayana. Voir la rubrique Vajrayana.

Path(s) of accumulation, preparation, etc.

Chemin(s) de l’accumulation, de la préparation, etc. Voir la rubrique Five Paths

Penetrative insight

Vue pénétrante Voir la rubrique Vipashyana (skt)

Perfection vehicle

Véhicule des perfections Voir la rubrique Paramitayana (skt)

Prajnaparamita (skt)

Prajnaparamita La perfection de sagesse. Les soutras de la Prajnaparamita sont les enseignements du Bouddha Shakyamouni dans lesquels sont exposées la sagesse de la vacuité et la voie du bodhisattva. Ils constituent la base de la philosophie de Nagarjouna.

Pratimoksha (skt)

Pratimoksha Voeux de libération individuelle. Il existe sept types de voeux de pratimoksha.

Pratyekabuddha (skt)

Pratyékabouddha Voir la rubrique Solitary realizer

Precious human rebirth

Précieuse renaissance humaine Disposer d’une précieuse renaissance humaine signifie être un être humain doté de 18 qualités spécifiques qui rendent notre vie particulièrement adaptée au développement spirituel.

Preta (skt)

Préta Esprit avide, ou fantôme affamé. Une des trois classes d’êtres inférieures du cycle des existences. Les esprits avides endurent d’intenses souffrances liées à la faim et à la soif.

Puja (skt)

Pouja Littéralement « offrande ». Terme le plus souvent utilisé pour parler d’une cérémonie d’offrande, telle que l’Offrande au maître spirituel (Gourou pouja en sanskrit, ou Lama Tcheupa en tibétain).

Purification

Purification Eradication de l’esprit des empreintes négatives laissées par des actions non vertueuses passées, empreintes qui, sans purification, mûriraient en expériences douloureuses futures. Les méthodes de purification les plus efficaces mettent en œuvre les quatre pouvoirs d’opposition qui sont le regret, le support (ou la confiance), le remède (ou l’activité vertueuse) et la résolution.

R

Refuge

Refuge La porte d’accès au chemin du Dharma. Craignant les souffrances samsariques, un bouddhiste prend refuge dans les Trois Rares et Sublimes, confiant que le Bouddha, le Dharma et la Sangha ont le pouvoir de le conduire au bonheur, à la libération ou à l’éveil.

Renunciation

Renoncement Sentiment sincère de dégoût absolu de l’existence cyclique tel que, de jour comme de nuit, on ne désire que la libération et on s’engage dans les pratiques qui la garantissent. Premier des trois principaux aspects de la voie vers l’éveil. Voir les rubriques Bodhichitta et Emptiness.

Right view

Vue juste Voir la rubrique Emptiness

Rimé (tib)

Rimé Mouvement au sein du bouddhisme tibétain qui met l’accent sur une approche intégrée et non sectaire, utilisant les enseignements et les méthodes des quatre écoles du bouddhisme tibétain : guélouk, kagyou, sakya et nyingma.

Rinpoche (tib)

Rinpoché Littéralement, être précieux. Nom donné à un lama réincarné, c’est-à-dire quelqu’un qui a délibérément pris renaissance en tant qu’être humain pour être bénéfique aux êtres sur la voie vers l’éveil.

Root guru

Maître racine L’enseignant qui a eu l’influence la plus forte sur un disciple particulier du point de vue de son entrée sur la voie spirituelle ou de sa progression sur cette voie.

Rupakaya (tib)

Roupakaya Corps de forme d’un bouddha. Aspect de l’éveil d’un bouddha qui prend une forme afin d’être bénéfique aux autres.

S

Sadhana (skt)

Sadhana Méthode d’accomplissement. Instructions détaillées de pratique des méditations liées à une déité de méditation particulière.

Sakya (tib)

Sakya Une des quatre écoles principales du bouddhisme tibétain, fondée au 11e siècle dans le sud de la province du Tsang par Konchog Gyèlpo. Voir aussi les rubriques Nyingma, Kagyü et Gelug.

Samadhi (skt)

Samadhi Voir la rubrique Single-pointed concentration

Samsara (skt)

Samsara Les six classes d’êtres de l’existence conditionnée, trois inférieures : les enfers, les esprits avides et les animaux, et trois supérieures : les humains, les demi-dieux (skt. asoura) et les dieux (skt. soura). Cercle sans commencement et sans cesse recommencé de la mort et de la naissance sous le contrôle des facteurs perturbateurs et du karma, et qui est de la nature de la souffrance. Ce terme fait aussi référence aux agrégats contaminés d’un être ordinaire.

Sangha (skt)

Sangha Communauté spirituelle, le troisième des Trois Rares et Sublimes de refuge. La Sangha absolue comprend les êtres qui ont réalisé directement la vacuité. La Sangha relative comprend les moines et les moniales ordonnés.

Sentient being

Etre doté de conscience Tout être non éveillé. Tout être dont l’esprit n’est pas complètement débarrassé de l’ignorance subtile et grossière.

Shakyamuni Buddha (563-483 avt. JC)

Bouddha Shakyamouni Quatrième des mille bouddhas fondateurs de l’ère cosmique actuelle. Né prince du clan des Shakyas dans le nord de l’Inde, il enseigna les voies des soutras et des tantras menant à la libération et à l’éveil. Fondateur de ce qui deviendra le bouddhisme (du sanskrit « bouddha » = pleinement éveillé).

Shamatha (skt)

Shamatha (tib. Shiné) Calme mental. Stabilisation issue de la méditation et caractérisée par une souplesse spéciale.

Shantideva

Shantidéva Philosophe et bodhisattva indien bouddhiste du 8e siècle, tenant de la vue Madhyamaka Prasanguika. Auteur du texte mahayana par excellence, L’entrée dans les pratiques du bodhisattva (Bodhisattvacharyavatara).

Shine (tib)

Shiné Voir la rubrique Shamatha

Shravaka (skt)

Shravaka, ou auditeur Voir la rubrique Hearer

Shravakayana (skt)

Véhicule des shravakas, ou auditeurs Voir la rubrique Hearer

Shunyata (skt)

Shounyata Voir la rubrique Emptiness

Shushuma (skt)

Shoushouma (canal central) Axe central du corps subtil, visualisé comme un tube de lumière creux situé juste devant, et parallèle à, la colonne vertébrale.

Single-pointed concentration

Concentration en un point Etat de profonde absorption méditative exempte de pensée discursive et de conceptions dualistes. La concentration est la capacité à fixer et maintenir son esprit sur l’objet de méditation de son choix pendant de longues durées.

Six perfections

Six perfections Générosité, éthique, patience, effort joyeux (enthousiasme persévérant), concentration et sagesse. Voir aussi la rubrique Paramitayana.

Skandha (skt)

Skandha Voir la rubrique Aggregates

Solitary realizer

Réalisateur solitaire Pratiquant du hinayana qui travaille à l’obtention du nirvana dans la solitude, sans s’appuyer sur un maître. Voir la rubrique Hearer.

Stupa (skt)

Stoupa Reliquaires bouddhiques dont la taille peut aller de très petit (quelques centimètres) à immense, et représentant l’esprit éveillé.

Sutra (skt)

Soutra Discours du Bouddha Shakyamouni. Se rapporte à cette partie des enseignements bouddhiques qui met l’accent sur le développement de la bodhicitta et la pratique des six perfections. Voir aussi la rubrique Paramitayana.

Sutrayana (skt)

Soutrayana Voir la rubrique Paramitayana

Svabhavakaya (skt)

Svabhavakaya Corps de nature d’un bouddha. Nature des trois autres corps de bouddha et unification du corps de forme et du corps de vérité, ou de la loi. Voir la rubrique Kaya.

T

Tantra (skt)

Tantra Littéralement, fil, ou continuité. Textes des enseignements bouddhiques du mantra secret. Le mot est souvent utilisé pour désigner ces enseignements eux-mêmes. Voir les rubriques Vajrayana et Sutra.

Tantrayana (skt)

Tantrayana Voir la rubrique Vajrayana

Tathagata (skt)

Tathagata Littéralement, celui qui a réalisé l’ainsité ; un bouddha.

Ten non-virtuous actions

Dix actions non vertueuses Trois actions non vertueuses du corps : tuer, voler, inconduite sexuelle ; quatre de la parole : mensonges, paroles dures, calomnies, commérages ; trois de l’esprit : convoitise, malveillance et vues fausses. Ce sont les actions à éviter afin de ne pas créer de karma négatif.

Tengyur

Tèngyour Partie du canon tibétain qui comprend les commentaires des pandits indiens sur les enseignements du Bouddha. Signifie littéralement : traduction des commentaires.

Theravada

Théravada Une des dix-huit écoles issues de l’éclatement du hinayana, peu de temps après la mort du Bouddha Shakyamuni. C’est l’école hinayana la plus importante de nos jours, particulièrement en Thaïlande, au Sri Lanka et en Birmanie. Elle est bien représentée en Occident.

Thought transformation

Transformation de la pensée Voir la rubrique Mind transformation

Three Baskets

Trois Corbeilles Les trois divisions du Dharma : le vinaya, les soutras et l’abhidharma.

Three higher trainings

Trois entraînements supérieurs La moralité (éthique), la méditation (concentration) et la sagesse (vision pénétrante).

Three Jewels / Three Rare and Sublime

Trois Joyaux / Trois Rares et Sublimes Les objets de refuge pour un bouddhiste : le Bouddha, le Dharma et la Sangha.

Three kayas (skt)

Trois kayas Trois corps d’un bouddha qui naissent de la transformation de la mort ordinaire, de l’état intermédiaire ordinaire et de la renaissance ordinaire en les trois corps d’un bouddha. Voir la rubrique Kaya.

Three principal aspects of the path

Trois principaux aspects de la voie Les trois divisions principales du lamrim : renoncement, bodhicitta et vue juste (de la vacuité).

Tong-len (tib)

Tonglèn Pratique de prendre et donner. Pratique méditative dans laquelle on prend la souffrance des autres et on leur donne bonheur et vertu. Fait partie de la tradition du lo-djong.

Tripitaka (skt)

Tripitaka Voir la rubrique Three Baskets

Triple Gem

Triple Joyau Voir la rubrique Three Jewels

Tsongkhapa, Lama Je (1357-1417)

Lama Tsongkhapa Fondateur de la tradition guélouk du bouddhisme tibétain, il a revitalisé de nombreuses lignées des soutras et des tantras ainsi que la tradition monastique au Tibet.

Twelve links of dependent origination

Douze liens de production dépendante Les douze étapes dans l’évolution de l’existence cyclique : l’ignorance, les formations karmiques, la conscience, le nom et la forme, les sources sensorielles, le contact, la sensation, la soif, la saisie, le devenir, la naissance, le vieillissement et la mort. Explication donnée par le Bouddha Shakyamouni de la manière dont les perturbations mentales et le karma maintiennent les êtres enchaînés au samsara, les contraignant à renaître dans des existences de souffrance encore et encore. Ils sont représentés par l’image dans la « Roue de la vie » tibétaine.

V

Vajra (skt)

Vajra Instrument rituel utilisé dans les tantras et représentant à la fois l’esprit de félicité et la nature de la réalité.

Vajra posture

Posture de vajra Posture de méditation connue aussi sous le nom de lotus complet, dans laquelle on croise les jambes de manière à faire reposer chaque pied sur la cuisse opposée.

Vajrayana (skt)

Vajrayana Véhicule de diamant, ou adamantin ; seconde des deux voies du mahayana et appelé aussi tantrayana ou mantrayana. C’est le véhicule bouddhique le plus rapide car il permet à certains pratiquants d’atteindre l’éveil en l’espace d’une seule vie. Voir aussi la rubrique Tantra.

Vinaya (skt)

Vinaya Enseignements du Bouddha sur la discipline éthique, la conduite monastique, etc. Une des trois corbeilles.

Vipashyana (skt)

Vipashyana Vue pénétrante, ou supérieure ; sagesse de l’examen approfondi des phénomènes liée à la souplesse spéciale due au pouvoir de l’analyse.

Vipassana (skt)

Vipassana Voir la rubrique Insight Meditation

Vows

Voeux Préceptes pris sur la base du refuge à tous les niveaux de la pratique bouddhique. Les préceptes de pratimoksha (vœux de libération individuelle) sont les vœux principaux dans la tradition du hinayana et sont pris par les moines, les moniales et les laïcs. Ils constituent la base de tous les autres vœux. Les préceptes des bodhisattvas et tantriques sont les vœux principaux dans la tradition du mahayana. Voir aussi la rubrique Vinaya.

Vows of individual liberation

Voeux de libération individuelle Voir la rubrique Pratimoksha.

W

Wisdom

Sagesse Vision pénétrante dans la nature de la réalité, à des niveaux divers ; par exemple les trois sagesses issues de l’écoute, de la contemplation et de la méditation. Au niveau ultime, c’est la sagesse qui réalise la vacuité, qui libère les êtres de l’existence cyclique et finalement les conduit à l’éveil.

Y

Yana (skt)

Yana Littéralement, véhicule. Chemin spirituel qui vous prend de là où vous êtes et vous conduit là où vous voulez aller. Voir aussi les rubriques Hinayana, Mahayana, Vajrayana, etc.

 

 

Colophon : d’après le glossaire du Online Learning Centre de la FPMT. Service de traduction francophone de la FPMT, septembre 2011, juillet 2015. www.traductionfpmt.info